Adresse
/
Téléphone
logo ENE 2018
Épée Normandie Excellence
Ensemble allons plus loin
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une note d'argent pour terminer

Une note d'argent pour terminer
Samedi 10 et Dimanche 11 juillet 2021, les U20 de la #TeamENE refermaient la saison à Dax avec au programme un dernier championnat de France où ils repartent médaillés. 
 
Dax, sa mer, ses paysages. Une carte postale qui donne plus l'impression d'être en vacances qu'en compétition. Pourtant c'est bien le dernier championnat de France de cette saison atypique 2020/2021 que venaient disputer les membres de la #TeamENE. Et samedi, pour les épreuves individuelles, c'est Thaïs Naucelle-Jardel qui a su tirer son épingle du jeu, 11e comme en U17. La jeune caennaise âgée de 16 ans ne s'incline qu'en huitième de finale, 15-12
 
Le lendemain, elle formait avec l'autre caennaise Jade Ledru et la lexovienne Mirana Liorzou un trio plein de mordant. Un seul faux pas dans leur parcours face à Beauvais (défaite 45-42) les privait de Nationale 1. En Nationale 2, les normandes tenaient leur rang en s'imposant avec panache face aux Dieppoises (45-41) au terme d'un derby qui leur ouvrait les portes de la finale. Face à des ruthénoises plus fortes, les lexo-caennaises n'ont pas démérités mais ont vu le titre leur échapper. 45-35, elles repartent avec la médaille d'argent. Une belle médaille pour conclure cette saison atypique, la troisième cette saison pour le rassemblement normand. Un bilan prometteur pour la suite.
 

Les réactions : 

Thaïs Naucelle-Jardel, 11e en individuel & vice-championne de France par équipe : "Je suis contente de ma compétition en individuel, j'ai fini bien physiquement et escrimement parlant avec de bonnes sensations. J'ai un match de 8e de final frustrant face à une tireuse au style atypique mais quand on voit son parcours, elle a embêté pas mal de monde. Après, nous avions une belle équipe avec une bonne cohésion. C'était avec des filles différentes que lors du championnat de France U17 mais c'est toujours une ambiance géniale. Cela se voit ensuite sur la piste avec cette médaille".
 
Nathan Fougy, coach : "C'est un week-end réussi avec cette médaille des filles. Déjà, en individuel, garçons comme filles ont fait une belle compétition mais sont tombés contre plus forts. C'est encore une compétition de reprise et il y a encore des marques à reprendre. Par équipe, les filles ont fait un beau parcours. Elles perdent sur une équipe de Rodez qui était plus forte aujourd'hui, qui avait plus de repères. Mais quand on regarde notre parcours : avoir battu Dieppe, tenir Beauvais, je me dis que dans une autre compétition, c'est une équipe que l'on peut battre".  
 

Les résultats complets : 

Homme : 23 Junès Lechevalier-Boissel, 47 Maxence Lemoisson
Dame : 11 Thaïs Naucelle-Jardel, 20 Jade Ledru, 44 Mirana Liorzou
 

Un TOp 16 pour reprendre

Un TOp 16 pour reprendre
Dimanche 4 juillet, quatre U23 de la #TeamENE étaient à Colmar pour le championnat de Francede leur catégorie. Le premier de l'histoire de l'escrime française. Pour nos normands, c'était surtout une première compétition depuis mars 2020. La joie d'une reprise.
 
La performance du jour est signéeVallier Rousseau. Le caennais, qui avait conclu sa dernière année junior au 9e rang du classement national avait hâte de reprendre les compétition et n'a pas manqué son rendez-vous. Il termine 11e, ne s'inclinant qu'en huitième de finale face au local de l'épreuve, Benoît Legube, 15-10. 
 

Les U20 pour leur qualification

Au même moment, nos U20 étaient à Dieppe pour le tournoi régional qualificatif pour le championnat de France. Six membres de la #TeamENE étaient du déplacement et deux d'entre-eux se sont qualifiés pour Dax : Maxence Lemoisson, vainqueur de la compétition, et Junès Lechevalier-Boissel, troisième. Par équipe, défaite en finale à la mort subite, 45-44, la #TeamENE doit se contenter de la deuxième place et loupe sa qualification. Notre équipe 2 termine troisième.
 

Les réactions : 

Vallier Rousseau :  "Je suis content de ma compétition. J'avais pour objectif d'atteindre les huitièmes de finale et c'est chose faite. J'étais calme et sans pression toute la journée et je pense que l'année sans escrime m'a permis de me poser, d'être plus sereint. Sur le match face à Legube, il était au dessus de moi. Je n'ai pas de regrets après cette journée et le super-coaching de Thierry".
 
Thierry Hermay, coach : "C'était une compétition de remise en route pour tout le monde et finalement au classement, la hiérarchie est respectée chez les garçons et les filles. Nos tireurs perdent sur plus forts qu'eux. Vallier a fait un gros match face à Guillemin (Grenoble) en 16e de finale avant de s'incliner sur plus fort. C'était bien de relancer la machine cette année".
 

Les résultats complets à Colmar : 

Homme : 11 Vallier Rousseau, 34 Colin Hartvick, 44 Sébastien Motte
Dame : 19 Jade Ledru

LES RÉSULTATS COMPLETS À Dieppe : 

Individuel : 1 Maxence Lemoisson, 3 Junès Lechevalier-Boissel, 6 Arthur Douet, 7 Nathan Lhemery, 8 Victor Cauderlier, 9 Pierre-Louis Villeret.
Equipe : 2 (Lhemery, Cauderlier, Villeret), 3 (Lemoisson, Lechevalier-Boissel, Douet)
 

D'Or et d'Argent, contrat rempli pour l'ENE

D'Or et d'Argent, contrat rempli pour l'ENE
Pour ce premier championnat de France post COVID-19, la #TeamENE avait de belles ambitions. Avec ses U17, le regroupement lexo-caennais espérait rentrer avec une médaille. Il en ramène deux. 
 
Ce championnat de France U17 à Nîmes avait pourtant débuté timidement. Samedi 19 juin, les normands doivent se contenter de deux Top16. Thaïs Naucelle-Jardel (5e national) et Arthur Douet (45e national) ont vu leur route s'arrêter en huitième de finale. 

L'argent en National 1 pour les filles

Dimanche, les jeunes tireurs normands étaient bien décidés à s'illustrer, aussi bien chez les garçons que chez les filles lors de l'épreuve par équipe. Auteur d'une parcours sans faute, notre trio féminin (Thaïs Naucelle-Jardel, Ninon Hartvick & Emma Falconnet-Biziou) s'invitait en finale de Nationale 1. Finalement battues par Châlons-en-champagne, elles décrochent la médaille d'argent. Leur troisième ensemble par équipe, après l'or et le bronze remportés quand elles étaient dans la catégorie U15.
 

L'Or en Nationale 2 pour les garçons

Eux ont brillé en finale. Le quatuor masculin (Pierre-Louis Villeret, Junès Lechevalier-Boissel, Cyriac Lecolley & Arthur Douet) est devenu champion de France de Nationale 2 après avoir dominé Lille en finale (45-37). Ils n'auront connu qu'un accro. Une défaite au second tour contre St-Gratien, qui les privait d'une place en Nationale 1.
 

Les réactions :

Benoît Fretard, président et maître d'armes : "C'est un super week-end entre les gars qui gagnent en N2 après une défaite de justesse en quart de finale. Ils auraient pu se démobiliser, mais non. Il y a aussi les filles qui ont fait un parcours sans faute jusqu'en finale où le démarrage du match est compliqué face à des filles solides (Châlons-en-Ch.). C'est un super week-end avec une super ambiance dans le groupe. En plus on repart avec pas mal de pistes de travaux dans pleins de domaines. On aurait signé pour un tel bilan juste avant de partir". 
 
Thaïs Naucelle-Jardel, 11e en individuel : "Je suis déçue de mon résultat en individuel car après deux podiums nationaux cette année, je n'ai pas su atteindre mon objectif. J'étais un peu frustrée mais on a su inverser la tendance par équipe dimanche. On a battu des très grosses équipes (Vittel, Beauvais). On a tout donné. La finale a été dure, on était epuisées du week-end de compétition avec la chaleur. Malgré ça, on poursuit la série depuis les U15 avec les filles et cette troisième médaille ensemble. On s'entend super bien entre nous, j'espère que l'on pourra poursuivre". 
 
 
Arthur Douet, 13e en individuel et champion de France N2 : "J'ai bien fait de venir, ça valait la peine des 20 heures de route (rires) ! Je termine 13e en individuel comme il y a deux ans en U15. Au départ j'avais envie de faire un bon résultat comme cela mais je savais que cela allait être dur. Les matchs se sont enchaînés et j'ai senti que la pression aussi. 
Par équipe on a fait une superbe journée. On perd de justesse en quart de finale, sur une situation de match limite et ça nous prive de N1. Mais on a su se resaisir sur Montélimar (demi-finale) puis Lille (finale) pour aller chercher l'or en N2. Ce soir je n'ai plus de voix mais la journée en valait la peine !
 

Les résultats : 

Homme : 13 Arthur Douet, 50 Junès Lechevalier-Boissel, 84 Cyriac Lecolley.
Dame : 11 Thaïs Naucelle-Jardel, 28 Emma Falconnet-Biziou, 58 Ninon Hartvick.
Homme eq. :  en Nationale 2
Dame eq. : 2 en Nationale 1
 

La Team ENE renoue avec les bonnes habitudes

La Team ENE renoue avec les bonnes habitudes
Cette fois, la page semble tournée. Depuis mars 2020, la majeure partie des membres de la #TeamENE n’avait plus connu la joie d’une compétition. Au Havre, ils ont repris leurs bonnes habitudes.

Ce dimanche 6 juin, les U17 de la Team ENE étaient au Havre pour le tournoi régional qualificatif pour les championnats de France de leur catégorie où ils souhaitaient rejoindre leurs coéquipiers, Junès Lechevalier-Boisselet Thaïs Naucelle-Jardel, déjà qualifiés par leur classement national (3 et 5e). Les normands du rassemblement lexo-caennais ont fait carton plein avec 3 victoires et deux secondes places. Ninon Hartvick, Emma Falconnet-Biziou, Arthur Douet et Cyriac Lecolley ont décroché leur billet pour Nîmes. Par équipe, l’ENE sera représenté à la fois chez les garçons et chez les filles.
 

Les résultats :

Homme : Arthur Douet, 2 Cyriac Lecolley, 5 Pierre-Louis Villeret, 10 Tom Boizard
Dame : Ninon Hartvick, 2 Emma Falconnet-Biziou
 

A Nîmes, Thaïs Naucelle-Jardel enchaîne

A Nîmes, Thaïs Naucelle-Jardel enchaîne
Un mois et demi après sa victoire à Nevers, Thaïs Naucelle-Jardel était à Nîmes samedi 8 et dimanche 9 mai 2021 pour un Challenge National U17 et U20 en présence des sportives de haut niveau de toute la France. 
 
Dans l'attente d'une reprise des compétitions "à la normale" espérée fin juin avec les championnats de France, les sportives de haut-niveau étaient réunies à Nîmes pour un challenge national. C'était une nouvelle occasion de reprendre des repères sur la piste pour notre caennaise Thaïs Naucelle-Jardel et elle n'a pas laissé passer l'occasion de s'illustrer. 
 
Après une première journée sous la forme de deux tours de poules où U17 et U20 étaient mélangées, dimanche elle est allée chercher la troisième place du tableau à élimination directe de sa catégorie (U17). Une confirmation de son retour en forme après des dernières semaines d'entraînement compliquées. 
 

Les réactions : 

Thaïs : "Cela fait du bien d'enchaîner ce deuxième podium. J'ai eu beaucoup de mal à me mettre dans cette compétition, notamment hier où les sensations n'étaient pas bonnes. Je ne ressentais pas l'escrime. Aujourd'hui, je n'ai rien lâché même si je me suis faite surprendre trop de fois en demi-finale. J'ai réussi à me remobiliser lors du match de la troisième place face à une adversaire contre qui j'ai beaucoup de mal. J'ai réussi à ne pas lâcher." 
 
Benoît Fretard, maître d'armes et président : "C'est un bilan positif compte tenu des conditions d'entraînements actuelles. Thaïs fait une belle compétition et repart avec des pistes de travail pour les prochaines échéances. C'était l'objectif sur cette compétition où il n'y avait aucune pression de résultat. Elle doit maintenant prendre plus confiance en elle car elle doute de trop alors qu'elle a été capable de battre des filles qui devaient partir aux championnats du Monde."

Son parcours :


Tour de poule 1 : 4 victoires et 2 défaites
Tour de poule 2 : 2 victoires et 4 défaites
16e de finale : Exempte
8e de finale : V15-10
1/4 de finale : V
1/2 finale : D14-10
3e place : V15-13
 

Retour gagnant pour Thaïs Naucelle-Jardel

Retour gagnant pour Thaïs Naucelle-Jardel
Privée de compétition depuis un an, la jeune Thaïs Naucelle-Jardel n'a pas loupé sa rentrée samedi 6 et dimanche 7 mars 2021 à Nevers.
 
Après une semaine de stage à Bordeaux, Thaïs Naucelle-Jardel retrouvait la compétition ce week-end à Nevers lors d'un regroupement avec les 16 meilleures françaises de sa catégorie. Un retour à la compétition difficile pour la jeune caennaise U17. 15 matchs de poule étaient au programme de cette première journée. 7e au classement intermédiaire, Thaïs a su monter en puissance tout au long du week-end pour aller chercher la victoire finale en réalisant un sans-faute dimanche lors du tableau à élimination directe. Malheureusement, la victoire de la normande pourrait être sa seule d'ici l'été. Pour l'instant aucun autre rendez-vous n'est programmé en France pour les U17.
 

les réactions :

Thaïs : "Je suis extrêmement contente de mon week-end. Le samedi a été un peu dur avec 15 matchs à faire, c'était vraiment épuisant. Je n'étais pas au top, un peu de mal à tirer et à gagner. J'ai persévéré et mis en pratique pour la première fois le travail de préparation mentale que l'on a fait pendant le premier confinement. Ca a bien marché. Ce dimanche a été très physique aussi, avec les courbatures et la fatigue de la semaine à Bordeaux. Je n'ai jamais rien lâché. Je sais où je voulais aller et je me suis donnée à 100% pour atteindre mon objectif".
 
Benoît Fretard, Maître d'armes et président de l'ENE : "On est content pour elle. Il y avait des filles fortes. Elle s’est prouvée qu’elle a pu aller jusqu’au bout après un samedi où elle n'était pas bien. Elle se cherchait un peu depuis le confinement et finalement ce regroupement et cette compétition sont tombées à point nommé. Dans les tests physiques réalisés cette semaine, elle fait partie des meilleurs. Le travail paie et cela va l'encourager pour la suite. Même confiné, j'ai pu coacher à distance avec Facetime, c'était sympa, je psuis content pour elle. Si on peut disputer le championnat de France en fin de saison, cette victoire pourrait être positive pour la suite".

Florent Desprès, maître d'armes à Caen : "C'est vraiment génial. Je suis content pour elle, cela va lui permettre de gagner confiance en elle. On voyait bien sur les dernières séances, même si c'était un peu dur, sans beaucoup de repères, qu'elle était sérieuse et présente. On va continuer à travailler parce que nous aussi, cette victoire va nous booster !"
 

Son parcours : 

Tour de poule : 9 victoires et 6 défaites. 
Tableau de 16 : Thaïs - Ellina KHRAIS AZIBI (Grenoble) 15-10
Quart de finale : Thaïs - Juliette MARTIN (Nevers) 15-9
Demi-finale : Thaïs - Anna VERGNES (Beauvais) 15-10
Finale : Thaïs - Faustine GENIEZ (Beauvais) 10-9
 

Thaïs Naucelle-Jardel repart au combat

Thaïs Naucelle-Jardel repart au combat
Thaïs Naucelle-Jardel s'apprête à retrouver les pistes de compétition qu'elle n'a plus vu depuis un an.

Finalement privée de reprise avec Nathan Fougy, la #TeamENE va lancer son année 2021 avec une autre internationale du club, la jeune Thaïs Naucelle-Jardel
 
Egalement privée de compétition depuis un an, notre caennaise Thaïs Naucelle-Jardel s'apprête à repartir au combat ce week-end à Nevers à l'occasion d'une compétition avec les 16 meilleurs françaises U17. Alors forcément, en ce début de semaine, il y a un peu d'excitation du côté de notre tireuse. "Je suis pressée, cela va faire du bien de tirer contre des filles" confie-t-elle. 
 
Sportive de haut-niveau, Thaïs a pu reprendre un entraînement "normal" depuis septembre dernier. "J'ai de la chance car grâce à mon statut de sportive de haut-niveau, j'ai pu continuer de tirer contre des gens de haut-niveau et de mon âge au club. Merci à la ville de Caen d'avoir pu nous permettre de nous entraîner pendant tous ces mois !".  Sans compétition mais pas sans objectif, la caennaise a tenté de mettre à profit cette période pour travailler physiquement et sa technique de déplacement. "Malgré ça, j'ai eu l'impression de stagner mais les derniers entraînements m'ont mis en confiance." Et de la confiance, elle va pouvoir encore en engranger car de demain (2/03) à vendredi (5/03), elle va participer au regroupement national U17/U20 au CREPS de Talence. "J'avais déjà pu prendre part à celui d'octobre. Là, c'est un stage de préparation en vue de la compétition de ce week-end". 
 
Motivée, Thaïs compte bien profiter de chaque occasion pour briller. Actuellement 5e au classement national dans sa catégorie l'escrimeuse de Caen repartirai bien de Bourgogne-Franche-Comté avec un podium. Affaire à suivre !
 

Ca ne sera pas encore pour cette fois...

Ca ne sera pas encore pour cette fois...
Décidémment, les compétitions se refusent pour notre lexovien Nathan Fougy en ce début d'année 2021. Après le Mémorial Henri-Foussard (blessé), c'est cette fois la COVID-19 qui a privé le normand de compétition ce week-end à l'INSEP.

En quête de compétition sportive depuis près d'un an, Nathan Fougy espérait faire son retour sur les pistes ce vendredi 26 février 2021 lors d'une compétition organisée par la FFE à l'INSEP en présence des meilleurs français. "Depuis plusieurs jours je ressentais à nouveau ce petit stress que l'on peut avoir quand on est en mode compétition" explique Nathan. Malheureusement, arrivé sur le perron de l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance un coup de fil l'a obligé à faire demi-tour. "Mon coach a été diagnostiqué à la COVID-19 vendredi matin et comme je l'ai vu mercredi pour une leçon individuelle...". Un contre-temps dont il n'est pas le seul à avoir fait les frais. Comme lui, 5 autres inscrits à cette compétition ont dû renoncer peu avant le début des matchs à cause de la COVID-19. Un rappel d'une maladie qui continue de se proprager dans notre pays et qui nous appelle à être patients. Encore. 
 

Nathan Fougy retourne en piste

Nathan Fougy retourne en piste
Nathan Fougy n'a pas disputé de compétition depuis mars 2020. Photo : Camemb'R
 
Sans compétition depuis le 15 mars dernier, la #TeamENE repart au combat ce week-end à l'occasion d'un tournoi interne à l'INSEP où sera présent Nathan Fougy
 
Il n'avait plus tiré en compétition depuis près d'un an et son podium au circuit national de Laon (troisième). Vendredi et samedi, Nathan Fougy remet sa tenue de compétition à l'occasion d'un tournoi interne à l'INSEP en compagnie des meilleurs français. "Je suis forcément content de reprendre les compétitions même si j'ai un peu d'appréhension" confie le lexovien, actuellement 8e du classement national. 
 
Un mois après le 42e Mémorial Henri-Foussard de Lisieux, ils seront 32 épéistes à en découdre dans la salle d'armes de l'INSEP. S'il était blessé à domicile il y a un mois, Nathan est cette fois-ci prêt à en découdre. "Je n'ai pas d'obejctifs de résultat. Je vais chercher à refaire des gros matchs, en mode baston pour me juger face à d'autres personnes de haut niveau".
 
Si l'activité des clubs est presque à l'arrêt depuis novembre, celui qui est formé à Lisieux a pu bénéficier de dérogations pour continuer l'entraînement grâce à son statut de sportif de haut-niveau. "Forcément je ne m'entraîne pas dans des conditions optimales même si je sais la chance que j'ai de pouvoir continuer mon activité sportive. Je fais de la préparation physique, de la leçon individuelle avec Maître Fretard et quelques entraînements avec les sportifs de haut-niveau à Caen. Cette compétition va me permettre d'avoir de l'opposition". Une belle mise en bouche pour celui qui espère faire partie du déplacement à Kazan (Russie) dans un mois, seule épreuve de coupe du Monde au programme jusqu'aux Jeux Olympiques de Tokyo.