Adresse
/
Téléphone
logo ENE 2018
Épée Normandie Excellence
Ensemble allons plus loin
 
 
 
 
 
 

On dresse le bilan

On dresse le bilan

Les trois podiums de Thaïs Naucelle-Jardel

ll est le nom qui est revenu le plus souvent "à la une". Grâce à son statut de sportive de haut-niveau, notre caennaise Thaïs Naucelle-Jardel a vécu une saison moins compliquée que ses partenaires d'entrainements. En mars et mai, elle a pu disputer deux challenges nationaux en compagnie des sportives de haut-niveau de sa catégorie. Première à Nevers et troisième à Nîmes, elle offrait une bouffée d'oxygène à tout un club privé de compétitions depuis mars 2020.
Les 19 & 20 juin, elle ajoutait, à ses deux podiums, une médaille par équipe au championnat de France à Nîmes. Vice-championne de France N1 avec Ninon Hartvick et Emma Falconnet-Biziou, elle n'a finalement connu qu'une petite déception, sa onzième place au "France" individuel alors qu'il visait une médaille. Une contre-performance vite oublié puisque les 10 & 11 juillet, dans la catégorie supérieure (U20), elle enchaînait une onzième place en individuel et la médaille de bronze par équipe N2 au championnat de France à Dax. Prometteur avant de changer de catégorie à la rentrée.
 
Junès Lechevalier-Boissel, remplaçant aux championnats du Monde
Troisième du classement national U17, Junès Lechevalier-Boissel n'a pas pu bénéficier du statut de sportif de haut-niveau et des dérogations d'entraînements qui en découlaient cette saison. Malgré ça, la motiviation de notre jeune caennais est restée intacte. Remplaçant pour les championnats du Monde au Caire en avril dernier, il avait à coeur de briller lors des championnats de France à Nîmes. Passé au travers de l'épreuve individuelle (50e), il est allé chercher le titre par équipe en N2 avec ses coéquipiers Arthur Douet, Cyriac Lecolley et Pierre-Louis Villeret. Une belle médaille de plus au compteur de la Team ENE.

U20 : une belle médaille de bronze N2 !

Chez les U20, l'ENE était en pleine découverte avec des tireurs très jeunes qui n'avaient jusque là pas pu faire leurs preuves dans cette catégories avec la COVID-19. Cela ne les a pas empêché de briller lors du championnat de France à Dax (10 & 11 juillet), seule compétition disputée dans cette catégorie cette année. 
 
Déjà évoquée, la 11e place en individuelle de Thaïs Naucelle-Jardel laisse présager de belles choses pour les années à venir. Mais la belle satisfaction de cette catégorie est la médaille décrochée par notre équipe de filles. Médaillé de bronze en Nationale 2, notre trio disputait sa toute première compétition ensemble. Une équipe au profil atypique qui a vite trouvé ses marques pour briller : Jade Ledru, arrivée cette année au club de Caen, Mirana Liorzou qui signait son retour sur les pistes d'escrime après deux ans 100 % sur les bancs de la Fac de Médecin et Thaïs Naucelle-Jardel qui découvrait le niveau U20. Vivement l'année prochaine pour cette équipe qui n'a pas encore fini de faire parler d'elle !

U23 : changement réussi pour Vallier Rousseau 

On l'avait quitté au 9e rang du classement national U20 en mars 2020, désormais en Senior, Vallier Rousseau a réussi son changement de catégorie.
Sélectionné pour le championnat de France U23 à Colmar, le 4 juillet dernier, notre caennais n'a pas manqué sa reprise. 11e de l'épreuve, il a signé un retour convainquant pour sa première compétition depuis un an et demi. Mieux, il a prouvé qu'il n'avait pas besoin de temps d'adaptation pour évoluer chez les grands. Désormais, il aura à coeur de confirmer dès la rentrée 2021.

Senior : Nathan Fougy patiente encore

Huitième français chez les seniors, Nathan Fougy attend désormais de reprendre. Privé de compétition depuis mars 2020, notre épéiste lexovien n'a pas passé un an et demi les bras croisés. Participant à plusieurs regroupements des tireurs de l'INSEP, une blessure à la cheville en janvier et cas contact COVID-19 en février l'ont privé des deux opportunités de compétitions possibles pour lui. Fin juin, il terminait cette drôle de saison en étant partenaire d'entraînements pour les pentathlètes français en stage de préparaiton olympique à Font-Romeu. L'occasion pour lui de répeter ses gammes avant de reprendre, on lui souhaite, dès la rentrée. 
 
A noter que dans cette catégorie, les mesures sanitaires n'ont pas permis la reprise des compétition. Une reprise des compétitions seniors est envisagée fin septembre.

Et maintenant ? La suite !

Désormais, place à un peu de repos pour la structure lexo-caennaise qui va fêter ses 6 ans en septembre. Au terme d'une saison pour le moins atypique, la Team ENE a su tirer son épingle du jeu en ramenant trois médailles aux championnats de France, toutes par équipe, preuve de la force collective du groupe
 
Après un peu de repos, les escrimeurs reprendront la préparation physique individualisée début août avant un stage de cohésion prévue chez notre nouveau partenaire, Bagnoles-de-l'Orne, les 28, 29 et 30 août. Si aucun calendrier définitif des compétitions 2021/2022 n'a été publié par la Fédération Française d'escrime à l'heure actuelle, tous espèrent pouvoir reprendre les compétitions dès la fin septembre comme il est coutume hors période COVID-19.
 

Les U20 pour terminer la saison

Thaïs Naucelle jardel épée normandie excellence
Ils vont conclure une saison atypique. Samedi 10 et dimanche 11 juillet, nos U20 seront à Dax pour le championnat de France de leur catégorie ; le dernier championnat de France avant la coupure estivale.
 
Ils auront les cartes en main pour bien terminer l'année. A Dax, 5 normands de la #TeamENE seront en lice pour le championnat de France U20 : quatre caennais (Junès Lechevalier-Boissel, Jade Ledru, Maxence Lemoisson et Thaïs Naucelle-Jardel), et une lexovienne (Mirana Liorzou).
 
Depuis le début des championnats de France 2021, l'ENE a toujours glissé au moins un de ses représentants dans le Top16 de l'épreuve en individuel : Thaïs Naucelle-Jardel (11e, U17), Vallier Rousseau (11e, U23), Arthur Douet (13e, U17). Forcément, les U20 voudront faire aussi bien voir mieux. Dans cette catégorie, Jade Ledru (31e nationale) aimeraient un dernier bon résultat avant de passer chez les seniors à la rentrée tandis que Junès Lechevalier-Boissel et Thaïs Naucelle-Jardel, encore U17, découvriront la catégorie. 
 
Par équipe, le rassemblement lexo-caennais sera représenté par ses féminines. Le trio Ledru - Liorzou - Naucelle-Jardel aura à coeur d'aller chercher une nouvelle médaille pour le club après les deux médailles décrochées par équipe en U17.
 

Les U23 à Colmar pour le championnat de France

Les U23 à Colmar pour le championnat de France
La saison des championnats de France se poursuit pour les tireurs de la #TeamENE. Après le brillant championnat de France U17 réalisé par les escrimeurs lexo-caennais il y a quinze jours, c'est au tour des U23 de monter en piste dimanche 4 juillet à Colmar.
 
 En Alsace, ils seront 4 du rassemblement normand à tenter de chercher une nouvelle médaille ; deux caennais : Jade Ledru, Vallier Rousseau (photo) et deux lexoviens : Colin Hartvick, Sébastien Motte. Ces tireurs, qualifiés par leur classement national, disputeront leur toute première compétition depuis la COVID-19. Difficile pour eux de se projeter sur un potentiel résultat tant le manque de repères sera criant, comme pour la majorité de l'ensemble des participants dimanche. On s'attend à une compétition ouverte où l'on pourrait assister à des (belles ?) surprises. 
 

Les membres de l'ENE à Colmar :

  • Colin HARTVICK, Lisieux, 93e national senior
  • Jade LEDRU, Caen, 129e nationale senior
  • Sébastien MOTTE, Lisieux, 212e national senior
  • Vallier ROUSSEAU, Caen, 101e national senior
 

 L'info en plus : les U20 à Dieppe

Au même moment, nos U20 à l'épée homme seront à Dieppe pour tenter de se qualifier pour le championnat de France de la catégorie qui se déroulera les 10 & 11 juillet à Dax. 
Pour les filles U20, c'est le classement national qui a été pris en compte par la commission régionale pour les qualifications.
 

La #TeamENE A Nîmes pour le "France" U17

La #TeamENE A Nîmes pour le "France" U17
Quinze jours après avoir validé leur billet qualificatif, les U17 de la #TeamENE prennent la direction de Nîmes samedi 19 et dimanche 20 juin pour le premier championnat de France post COVID-19.
 
Samedi 19 juin, ils seront 6 à prendre part aux épreuves individuelles. Qualifiés grâce à leur classement national, Junès Lechevalier-Boissel(3e national chez les hommes) et Thaïs Naucelle-Jardel (5e chez les dames, photo) seront les fers de lance de la #TeamENE. Si Junès a été privé de compétitions depuis plus d'un an, Thaïs a pu participer à deux rassemblements nationaux grâce à son statut de sportive de haut-niveau. Vainqueur à Nevers en mars et troisième à Nîmes début mai, la caennaise s'est rassurée avant sa dernière échéance de l'année. 
 
Dimanche 20 juin, l'ENE sera représenté par une équipe chez les hommes et chez les dames ; deux équipes qui ont brillamment obtenu leur qualification en remportant l'épreuve régionale du Havre, il y a 15 jours. Nos féminines seront à surveiller. Ensemble, Thaïs Naucelle-Jardel, Ninon Hartvick et Emma Falconnet-Biziou ont déjà brillé par le passé : championnes de France U15 en 2017 et médaillées de bronze dans la même catégorie en 2019. Des performances qu'elles auront à cœur de rééditer dans le Gard dimanche.
 

Les membres de l'ENE à Nîmes : 

  • Arthur Douet (Lisieux, 45e national)
  • Emma Falconnet-Biziou (Alençon, 27e nationale)
  • Ninon Hartvick (Lisieux, 22e nationale)
  • Cyriac Lecolley (Caen, 82e national)
  • Thaïs Naucelle-Jardel (Caen, 5e nationale)
  • Junès Lechevalier-Boissel (Caen, 3e national)
  • Pierre-Louis Villeret (Caen, 167e national - épreuve par équipe)
 

Nathan Fougy en stage avec l'équipe de France de pentathlon

Nathan Fougy en stage avec l'équipe de France de pentathlon
Nathan Fougy s'apprête à rejoindre l'équipe de France de Pentathlon à Font-Romeu (66). Durant un mois, il sera partenaire d'entraînement à l'escrime pour les athlètes qui iront à Tokyo pour les Jeux Olympiques.
 
En 2019, Nathan Fougy avait déjà connu cette expérience. En stage dans le sud de la France, il était venu gonfler l'adversité des pentathlètes français à l'escrime lors de leur stage de préparation aux championnats du Monde. Alors, dans cette dernière ligne droite de leur préparation olympique, Gauthier Grumier, leur entraîneur à l'épée et lui-même champion olympique à Rio en 2016, a tout naturellement repensé à Nathan pour préparer ses athlètes. 
 
Du 21 juin au 15 juillet, notre lexovien Nathan Fougy ira donc dans les Pyrénnées-Orientales et plus précisemment à Font-Romeu pour s'entraîner auprès des meilleurs pentathlètes mondiaux. Une nouvelle expérience enrichissante dans la carrière de notre jeune escrimeur de 24 ans. "Au pentathlon, tous les matchs d'escrime se jouent en une touche, ils sont très redoutable dans ce jeu, précise l'intéressé. Il n'y a pas le droit à des erreurs comme sur nos matchs en 15 points. Les affronter permet de gagner en rigueur. De notre côté, les escrimeurs présents, nous allons les préparer avec des matchs à intensités plus longues".
 

Les U17 lancent la reprise !

Les U17 lancent la reprise !
C'était une volonté de la Fédération française d'Escrime, organiser des championnats de France en cette fin de saison sportive 2020-2021. C'est chose faite pour les U15, U17, U20 et U23.
 
Avant l'étape des championnats de France, il faut décrocher son billet. Grâce à leur classement national, plusieurs tireurs de l'Epée Normandie Excellence (ENE) ont déjà leur qualification en poche : Thaïs Naucelle-Jardel (5e nationale) et Junès Lechevallier-Boissel (3e national) en U17. Pour les autres, il faudra passer par une épreuve sélective en région pour assurer sa place en individuel et par équipe. La première a lieu ce week-end au Havre pour les U17, dimanche 6 juin
 
Ils seront 9 du rassemblement normand à prendre part à cette première compétition officielle depuis mars 2020 en Normandie. Un premier rendez-vous important puisque seulement 4 garçons et 2 filles de la région seront qualifiés en individuel et une équipe de chaque sexe. 
 

Les membres de l'ENE au Havre ce week-end : 

  • Tom BOIZARD, Lisieux, non-clasé
  • Arthur DOUET, Lisieux, 45e national
  • Emma FALCONNET-BIZIOU, Alençon, 27e nationale, 
  • Ninon HARTVICK, Lisieux, 22e nationale, 
  • Cyriac LECOLLEY, Caen, 82e national, 
  • Pierre-Louis VILLERET, Caen, 167e national.
 

Le calendrier du championnat de France

  • 19 & 20 juin - U17 à Nîmes
  • 03 & 04 juillet - U23 à Colmar
  • 10 & 11 juillet - U20 à Dax
 

Carrefour Express soutient l'ENE et Nathan FOugy

Carrefour Express soutient l'ENE et Nathan FOugy
La famille des partenaires de l'ENE s'est aggrandie. Sébastien Cherar, directeur du Carrefour Express Lisieux - Sainte-Anne a décidé d'apporter son soutien à notre structure.
 
Ancien sportif de haut-niveau, passé par le centre de formation de l'AS Saint-Etienne au foot, Sébastien Cherar connaît bien le quotidien des sportifs de haut-niveau. En découvrant le projet de la #TeamENE et le parcours de notre lexovien Nathan Fougy, il a souhaité, en tant que Lexovien d'adoption, soutenir notre épéiste pour cette année 2021.  Un soutien qui renforce un peu plus nos convictions dans la démarche engagée par l'ENE depuis plus de 5 ans pour accompagner de jeunes normands vers le haut-niveau. Merci à lui et toute son équipe pour leur confiance !
 

Les réactions

:

Sébastien Cherar :

"Si j’ai accepté de soutenir Nathan et l’ENE c’est parce que je trouve important de soutenir les jeunes lexoviens qui vont porter nos couleurs à travers les diverses compétitions nationales et internationales". 
 

Benoît Fretard,

président de l'ENE : "Sébastien connaît très bien le sport de haut-niveau pour l'avoir cotoyé. Qu'un chef d'entreprise comme lui soutienne notre structure et nos athlètes en particulier montre que ce que nous construisons avec l'ENE est cohérent même pendant cette période spéciale. On continue d'avancer dans la bonne direction".  
 

Nathan Fougy :

"Je suis très fier d'être soutenu par un nouveau partenaire lexovien. Une nouvelle fois on peut voir que les entreprises lexoviennes sont prêtes à entrer dans le projet et qu'il y a une belle solidarité entre nos entreprises et les sportifs. J'espère que cela aidera à faire rayonner notre territoire".
 

Thaïs Naucelle-Jardel à Nîmes pour se tester

Thaïs Naucelle-Jardel à Nîmes pour se tester
Victorieuse à Nevers mi-mars, notre caennaise Thaïs Naucelle-Jardel retrouve les compétitions ce week-end à Nîmes à l'occasion d'un challenge national avec les sportifs de haut-niveau U17 et U20.
 
Nous avions quitté Thaïs Naucelle-Jardel sur une victoire mi-mars à Nevers lors du dernier rassemblement national U17. Si depuis les compétitions ne sont toujours pas autorisées en France avec à la COVID-19, un nouveau rassemblement U17-U19 est organisé ce samedi 8 et dimanche 9 mai à Nîmes. Dans le Gard, Thaïs sera opposée aux meilleures françaises U17 et U20, toutes inscrites sur les listes nationales de haut-niveau. Une bonne occasion pour notre caennaise de se tester. "J'ai connu quelques pépins physiques ces trois dernières semaines. Je vais voir où j'en suis" confie-t-elle. 
 
Face à des adversaires plus expérimentées et plus vieilles, la normande descend dans le sud avec envie. "Je souhaite pouvoir faire un résultat dans le Top10" avec en vue, un possible championnat de France dans deux mois. "Cela me servira de bonne préparation s'il est bien organisé". 
 

Benoit Fretard : "un médaillé olympique à l'ENE"

Benoit Fretard : "un médaillé olympique à l'ENE"
Si la #TeamENE est privée de compétitions depuis un an, en coulisse le travail continue. En ce 1er avril 2021, le structure de haut-niveau lexo-caennaise est fière de pouvoir annoncer l'arrivée d'un médaillée olympique au club la saison prochaine. 
 
Après avoir connu les joies d'une année au plus haut niveau national (2017-2018), la #TeamENE a connu deux saisons compliquées sur le plan sportif par équipe et une redescente en Nationale 3. Soucieux d'apporter une expérience supplémentaire à ce groupe très jeune, Benoît Fretard, président de la structure et entraîneur, a profité de cette longue période sans compétition pour bâtir un nouveau projet sportif. "Nous avons la chance d'avoir plusieurs jeunes escrimeurs prometteurs" reconnaît-il. "Il nous manque cependant un tireur d'expérience capable de les accompagner et de gérer les moments difficiles sur la piste". 
 
Outre Nathan Fougy (actuellement 8e national), il fallait à l'ENE un tireur capable d'apporter son expérience du plus haut niveau pour accompagner nos jeunes dans leur progression. "On a pris le temps de réfléchir en interne sur le profil de personne que nous souhaitions. Un escrimeur de renom, avec un palmarès international mais capable de s'intégrer à la vie normande et à notre envie de faire rayonner notre territoire" poursuit notre président. "Nous sommes maintenant assez avancé dans les négociations pour dire que nous avons trouvé ce tireur. Il aura un rôle de capitaine de route mais ce sera bien un médaillé olympique à l'ENE".
 
Si pour l'instant  l'identité de l'escrimeur n'a pas été encore révélée, il ne fait aucun doute que son arrivée prochaine motive déjà nos escrimeurs qui s'adaptent au quotidien aux mesures sanitaires pour s'entraîner au mieux. A moins que tout cela ne soit qu'un poisson d'avril...
 
Photo : Benoît Fretard / @ Escrime Lisieux
 

Junès Lechevalier-Boissel,
premier
remplaçant pour les "Monde"

Junès Lechevalier-Boissel, 
premier remplaçant pour les "Monde"
Junès Lechevalier-Boissel, caennais U17 de la #TeamENE a été retenu pour les championnats du Monde au Caire (Egypte) qui auront lieu du 7 au 12 avril prochains. Faute d'accord de la part du Ministère, il ne pourra pas s'y rendre.
 
Comme pour beaucoup de sports en France, cette année il faudra faire l'impasse sur les épreuves internationales à cause de la COVID-19 pour les catégories jeunes. L'escrime ne fait pas exception à la règle. Le Ministère des sports n'a pas donné son accord au groupe U17 France d'aller disputer les championnats du Monde au Caire dans un mois. Une petite déception pour la #TeamENE puisque Junès Lechevalier-Boissel avait été retenu par le sélectionneur français.
 
Junès Lechevalier-Boissel a déjà connu la joie d'un grand rendez-vous international. En 2019, le caennais avait participé aux Jeux Mediterranéens et pris la 5e place. Premier remplaçant de la sélection française cette année, il serait parti aux "Monde" en cas de blessure d'un des quatre tireurs titulaires. Une belle récompense pour celui qui, malgré sa troisième place au classement national, doit s'entraîner chez lui où son sous-sol a été transformé en salle d'entraînements, faute de statut de sportif de haut-niveau. 
 
Désormais le caennais, à l'image de tout le groupe ENE, continue de se préparer en s'adaptant aux contraintes sanitaires du moment. Tous espèrent pouvoir disputer les championnats de France prévus fin mai. Seulement si la situation le permet... 
 

Les réactions : 

Benoit Fretard :

"Junès était au regroupement national de Talence en octobre et a montré ses qualités par équipe l'an dernier en coupe du Monde. 
Cette sélection est positive dans cette période particulière. Il a été retenu sur son potentiel car il n'y a pas eu de compétition depuis un an maintenant. Elle récompense son travail durant cette saison particulière. Cela reste très encourageant pour la suite même s'il n'est encore que U17 et que la route est encore longue vers le haut-niveau en senior."
 

Junès Lechevalier-Boissel : 

"Je suis rempli de joie de cette première sélection. C'est le résultat de mon investissement et cela me motive à continuer à me battre malgré cette période compliquée. 
La période est frustrante car avec mon classement national, j'espérais pouvoir faire le circuit européen cette saison. J'essaie de ne pas perdre espoir d'une reprise au printemps mais je m'adapte. Je prépare l'avenir pour intégrer rapidement le Top20 en U20 dès l'année prochaine".
 

L'ENE & CAMEMB'R s'associent !

L'ENE & CAMEMB'R s'associent !
Benoît Fretard, président de la #TeamENE, et Alexandre Motte de l'agence de communication sport, CAMEMB'R ont signé, en cette semaine de fin novembre 2020, un partenariat pour le reste de la saison 2020-2021.
 
L'Epée Normandie Excellence poursuit son développement. La structure lexo-caennaise qui a fêté ses 5 ans en septembre dernier a franchit une nouvelle étape cette semaine en officialisant un partenariat avec l'agence de communication sport, CAMEMB'R. Si la période n'est pas la plus facile pour un club qui a dû stoppé toute activité en physique, la team ENE a souhaité montré par cette signature qu'elle continue de s'agrandir et prépare déjà la reprise des entraînements dans un premier temps puis des compétitions ensuite avec un important travail en coulisse. 
 
Désormais, l'agence CAMEMB'R accompagnera le rassemblement normand dans sa communication, ses relations presse et sa recherche de partenaires. Pour les deux entités, ce rapprochement ne pouvait que faire mouche. "A CAMEMB'R, nous avons à coeur d'accompagner le sport amateur. La #TeamENE a un beau projet à promouvoir et à valoriser auprès de futurs partenaires. C'était logique de leur apporter notre aide" souligne Alexandre Motte. De son côté, notre président Benoît Fretard précise : "L'Epée Normandie Excellence continue son développement avec ce partenariat. Nous souhaitons proposer plus d'individualisation dans l'entraînement et la formation de nos escrimeurs. Cela passe par un renforcement de nos moyens financiers et humains. L'arrivée de CAMEMB'R répond à cette logique." Le début d'une belle aventure !
 

Un masque, un Gant, une distance : la rentrée de l'ENE

Un masque, un Gant, une distance : la rentrée de l'ENE
Ce mardi 25 août, L’Epée Normandie Excellence, le rassemblement lexo-caennais lance sa sixième saison à la salle d’armes de la Haie Vignée à Caen. Une rentrée qui était attendue avant une saison qui s’annonce déjà particulière.
 
Confinés depuis mars, les escrimeurs de l’ENE avaient pu retrouver les épées fin juin, histoire de remettre en marche les bonnes habitudes avant une réelle rentrée ce lundi. Toute la semaine, les 23 membres du collectif se retrouveront pour ce premier stage de rentrée, axée sur la préparation physique. « Avec la COVID-19, nos championnats de France initialement prévus en mai et juin ont été reporté en novembre et décembre. Il faudra bien préparer ces épreuves » explique Benoît Fretard, président de la structure créée à l’été 2015. En ligne de mire, le championnat de France senior à Epinal les 28 et 29 novembre où l’équipe fannion de l’ENE jouera son retour en Nationale 2. « Nous pourrions avoir la chance de connaître deux remontées en une seule saison. Nous mettrons l’accent autour de cet objectif comme le numéro 1 du club » poursuit Maître Fretard. Evoluant au plus haut niveau, la Nationale 1, lors de la saison 2017-2018, les tireurs normands ont connu depuis des déconvenus qui les ont retrogradés en Nationale 3 cette saison. Désormais le #TeamENE veut retrouver son rang.
 

Nathan Fougy et l’international


Dans sa quête, il poura compter sur son fer de lance, Nathan Fougy. L’international normand fait parti depuis deux ans des meilleurs français (8e national) et sera une valeur sûr de l’effectif bleu et blanc. « Nathan a travaillé sérieusement depuis le confinement. Même si on ne sait pas de quoi sera faite sa saison internationale, on pourra compter sur lui ». Car si le calendrier national a été dévoilé, le calendrier international reste une interrogation. « Nous avons plusieurs escrimeurs qui ont des visées internationales cette année. Nathan en senior, mais également des plus jeunes en M20 et M17. Il faudra qu’ils soient prêts à répondre présent dès que le circuit international sera dévoilé ». En Normandie aussi, on se prépare à une saison qui s’annonce déjà pas comme les autres.